Chrome veut tuer les chaînes d'agent utilisateur du navigateur, cite des problèmes de compatibilité et de confidentialité

La chaîne d'agent utilisateur est la partie du navigateur qui s'identifie auprès des sites Web. Il indique aux sites le navigateur et le numéro de version du navigateur que vous utilisez, ainsi que des informations limitées sur votre appareil. Cependant, il est devenu un problème sans cesse croissant pour les utilisateurs et les développeurs au cours de la dernière décennie, donc Google veut passer à autre chose.

Si vous n'êtes pas familier avec le développement Web, les navigateurs ont continuellement mis à jour leurs chaînes d'agent utilisateur pour devenir plus longues, pour maintenir la compatibilité avec les sites Web et minimiser l'impact sur l'utilisateur final. Par exemple, lorsque Microsoft a introduit Internet Explorer au début des années 90, il a ajouté “Netscape” à sa chaîne d'agent utilisateur pour faire croire aux sites qu'il s'agissait du navigateur Netscape Navigator le plus avancé.

Ce va-et-vient a continué jusqu'à ce jour, avec la chaîne d'agent utilisateur de Chrome contenant maintenant des références à “Mozilla” (nom de code de Netscape), “AppleWebKit” (parce que Chrome est basé sur Safari), “Safari”, “KHTML” ( le moteur Safari était basé sur), et “Gecko” (le moteur de rendu de Firefox):

Mozilla / 5.0 (Windows NT 10.0; Win64; x64) AppleWebKit / 537.36 (KHTML, comme Gecko) Chrome / 79.0.3945.117 Safari / 537.36

Les agents utilisateurs sont devenus encore plus compliqués à l'ère moderne des navigateurs basés sur Chromium. Le nouveau Microsoft Edge modifie sa chaîne d'agent utilisateur pour chaque site pour éviter d'être détecté comme l'ancien Edge, tandis que Vivaldi a récemment annoncé qu'il n'inclurait plus sa propre marque dans l'agent utilisateur pour corriger les sites qui bloquent les navigateurs non Chrome. Les chaînes d'agent utilisateur sont également couramment utilisées pour suivre les gens lorsqu'ils se déplacent sur des sites Web, de la même manière que les cookies tiers.

La nouvelle proposition de Google comprend deux parties. Tout d'abord, il veut “ geler '' la chaîne de l'agent utilisateur, ce qui signifie que le contenu ne restera plus à jour (car le supprimer complètement entraînerait la fermeture d'un nombre incalculable de sites Web). Chrome 83, dont la sortie est actuellement prévue en juin, gèlera les versions du navigateur et du système d'exploitation dans la chaîne. Avec Chrome 85, le plan est de faire en sorte que tous les navigateurs de bureau utilisent une chaîne similaire, tout en faisant de même pour les mobiles.

Le deuxième composant est une API de remplacement, actuellement appelée «Conseils client de l'agent utilisateur». Cela permettra aux sites de détecter la plupart des mêmes informations que la chaîne d'agent utilisateur fournit, mais d'une manière plus standardisée et protégeant la confidentialité. Les limites exactes d'accès à ces informations relèveront de chaque navigateur ⁠— par exemple, un navigateur peut bloquer l'accès aux informations 32 bits / 64 bits jusqu'à ce que vous choisissiez de télécharger un fichier exécutable.

Les détails exacts de cela changeront probablement au cours des prochains mois, mais avec Safari et Firefox déjà intéressés, cela devrait donner aux sites Web néfastes une avenue de moins pour vous suivre.

Source link

Tags

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close
Close